Non classé

wikiDPC® : un outil documentaire d’usage quotidien

6 février 2017

Le principe du « wiki » est défini dans un article du wiki le plus consulté, l’encyclopédie ouverte Wikipédia : chaque article est facilement et rapidement consultable en ligne, modifiable à partir des contributions des visiteurs sans aucune contrainte organisationnelle, sous contrôle d’un groupe d’administrateurs capables de garantir la validité des données. Il est une approche originale et fructueuse des concepts de « réflexivité » et « analyse partagée », voire de traçabilité, caractéristiques du vrai DPC.

Le wiki, outil « collaboratif », « participatif » et « transversal », permet à chaque professionnel intéressé :

  • de trouver rapidement une réponse directe à la situation à laquelle il est confronté au cours de son activité, argumentée et référencée selon les principes de l’EBM, avec pour chaque réponse la qualité de la preuve.
  • de poser la ou les questions auxquelles il n’a pas trouvé de réponse ;
  • d’apporter sa propre contribution aux réponses déjà acquises et d’enrichir ainsi la réflexion collective.

Le concept du wikiDPC® reprend les différentes étapes spécifiques de la démarche réflexive. Deux approches sont possibles selon que l’on considère l’individu ou le groupe mais pour chacune le cheminement reste identique : observation et analyse, reformulation de la ou des question(s) posées à propos de cette analyse, recherche de réponses, résolution des problèmes, nouvelles questions éventuelles.

Comment et quand utiliser le wiki ?

Deux situations (et deux temps différents) sont à envisager :

  • la plus immédiate est celle du temps « t » en cours de consultation face à une situation déterminée et une décision à prendre. La réponse doit être nécessairement instantanée, rapide et concise ;
  • la seconde est celle du temps différé : par exemple à partir de situations théoriques prédéterminées (formation, lecture…) ou au cours d’une reformulation des questions précédentes (par exemple dans un groupe d’échanges de pratiques, ou en cherchant une réponse dans la littérature…).
Partager sur