CMG

3ème e-Congrès national sur les addictions : consultez les sessions en différé !

Le Collège de la Médecine Générale s’est associé au 3ème e-Congrès national sur les addictions.

Dans le cadre du partenariat, le Collège a coordonné et présenté une session sur la réduction des risques et le rôle du médecin généraliste. Nous vous invitons à consulter le programme de cette 3ème édition et à consulter toutes les sessions en différé jusqu’au 31 mai.

Lors de votre inscription (gratuite) vous pourrez saisir vos questions. Les intervenants y répondront jusqu’au 31 mai 2019.

Pour consulter les vidéos des sessions : inscription

Télécharger le programme

 

Afin de proposer une offre d’information adaptée aux besoins et à la pratique, l’Institut National du Cancer invite les médecins généraliste à participer à une enquête sur la collection « Outils pour la pratique des médecins généralistes » et sur leurs usages.

Répondre à l’enquête

 

 

Jeudi 4 avril 2019, Palais des Congrès, Paris

Consulter la vidéo 

Un an après l’élargissement des vaccinations obligatoires du nourrisson, que pensent les médecins généralistes de cette loi et de la vaccination en général ? Le Collège de la Médecine Générale (CMG), en partenariat avec Santé publique France, leur a posé ces questions et présente aujourd’hui les résultats de son enquête, à l’occasion du 13ème Congrès de médecine générale qui se déroule du 4 au 6 avril à Paris.

 

Plus de 99% des médecins généralistes sont favorables à la vaccination

En février et mars 2019, près de 800 médecins généralistes ont répondu à une enquête conduite par le Collège de la médecine générale et Santé publique France sur leurs perceptions de la vaccination et de l’extension de l’obligation vaccinale. La presque totalité des médecins interrogés (99,6%%) se déclarent favorables à la vaccination de façon générale. Parmi eux, un tiers déclarent avoir des réticences vis-à-vis de certains vaccins (33%): tout d’abord celui contre le rotavirus (24%), ensuite celui contre les infections à papillomavirus humains (22%). Les généralistes ont également été interrogés sur leur propre vaccination et déclarent majoritairement (86%) qu’ils se sont vaccinés contre la grippe cette saison.

 

Rendre de nouveaux vaccins obligatoires : une mesure perçue plutôt positivement

L’élargissement des obligations vaccinales est perçu comme une mesure positive par les trois quarts des médecins généralistes (75%). Pour 41% des généralistes, la loi simplifie leur relation avec les parents, tandis que 46% considèrent que cela n’a pas entraîné de changements. L’information des pouvoirs publics et des professionnels de santé auprès des parents est aujourd’hui essentielle, puisque près de la moitié des médecins interrogés déclarent ne pas avoir constaté de diminution des réticences chez les parents depuis la mise en place de la nouvelle loi.

 

Les médecins généralistes, acteurs incontournables de la semaine de la vaccination

La vaccination reste l’intervention la plus efficace contre de nombreuses maladies infectieuses, ce constat simple et indiscutable sera au cœur de la communication des pouvoirs publics et de ses partenaires à l’occasion de la Semaine mondiale de la vaccination qui se déroulera du 24 au 30 avril. Les médecins généralistes peuvent s’appuyer sur les outils proposés par le Collège de la Médecine Générale[1] et par Santé publique France dans le cadre de sa campagne (affichette, dépliant de campagne, catalogue des autres documents proposés). Ils peuvent également se rendre sur la rubrique à destination des professionnels du site vaccination-info-service.fr, site de référence sur les vaccinations qui apporte des informations factuelles, pratiques et scientifiques. Cet « Espace Pro », réalisé avec des experts scientifiques indépendants, a pour vocation d’accompagner les professionnels dans leur pratique quotidienne et de les aider à répondre aux questions de leurs patients.

 

Contacts presse

Collège de la Médecine Générale – contact@lecmg.fr01 47 45 13 55
Santé publique Francepresse@santepubliquefrance.fr
Vanessa Lemoine : 01 55 12 53 36 – Matthieu Humez : 01 41 79 69 61
Cynthia Bessarion : 01 71 80 15 66 – Stéphanie Champion : 01 41 79 67 48

[1]Vaccinations de l’enfant : des réponses à vos questions 

Au moment de la discussion de la Loi de Santé, qui formalise les objectifs du « Plan Ma santé 2022, un enjeu collectif », le Collège de la Médecine générale a adopté à l’unanimité lors de son dernier Conseil d’administration un document proposant et justifiant une organisation structurée de l’offre de soins sur l’ensemble du territoire. Cette organisation doit garantir un accès pour tous au système, et une bonne utilisation des ressources humaines et financières.

Consulter le manifeste

Face aux 7 000 maladies rares, aux 3 trois millions de personnes concernées en France, à des situations souvent complexes et dramatiques, les médecins généralistes sont des acteurs clé dans la prise en charge des patients atteints d’une maladie rare.

La France est montrée comme un exemple en Europe pour sa politique de lutte contre les maladies rares. Des progrès importants ont été réalisés pour favoriser la recherche, l’information, l’accès à une médecine experte et innovante, une médecine de 3ème ligne. A ce jour, plus de 2 200 centres maladies rares ont par exemple été labellisés en France.

Entre cette médecine de pointe et le quotidien des patients et de leur famille, il est nécessaire de renforcer la place d’une médecine de première ligne, une médecine de proximité. Comment mieux informer et soutenir les médecins généralistes et les équipes de soins primaires ?

Pour faciliter l’exercice des médecins généralistes et améliorer le parcours des personnes touchées par la maladie, le Collège de la Médecine Générale, les Filières de Santé Maladies Rares et Maladies Rares Info Services ont décidé d’agir ensemble.

Première action de sensibilisation de leur partenariat : la présentation lors de la 13ème édition du Congrès annuel de la Médecine Générale, de l’Infographie animée sur les maladies rares, nouvel outil d’accompagnement auprès des patients et de leur entourage.

En savoir plus sur le partenariat

 

 

L’INCa publie une nouvelle fiche pour la pratique à destination des médecins généralistes

Cette fiche pratique présente les modalités de prescription des prothèses capillaires et mammaires chez les patients atteints de cancer. Les différents types de prothèses, les bases de remboursement et les possibilités de renouvellement vous sont présentés de manière synthétique. Vous trouverez également des ressources pratiques pour vous et vos patients.
Consulter le document

Après Nice, Toulouse, Rennes et Strasbourg, le Collège organise une journée régionale à Tours le samedi 21 septembre 2019. Elle aura lieu à la Faculté de médecine (bâtiment André Gouazé).

en savoir + : https://www.lesregionalescmg.fr

 

Suite au départ du Pr Pierre-Louis Druais, cofondateur du CMG, appelé à la Haute Autorité de santé, le Conseil d’administration réuni le 14 mars a élu le Dr Paul Frappé pour présider aux destinées du Collège de la Médecine Générale.

Paul Frappé, 39 ans, fait partie de la nouvelle génération de médecins généralistes, issu de la filière universitaire de médecine générale, enseignant chercheur, mais aussi praticien de terrain investi dans une maison de santé à Saint-Etienne

Entouré du bureau qui a été reconduit jusqu’à la fin de l’année 2019, Paul Frappé a dès à présent pour mission de mener pour le Collège de nombreux chantiers d’importance :

  • la reconnaissance du Conseil National Professionnel (CNP) de médecine générale, et sa
  • pérennisation financière ;
  • les dossiers Santé numérique, de recueil et structuration des données en soins primaires ;
  • le positionnement de la discipline/spécialité médecine générale, dans le contexte de la Loi de santé, actuellement en discussion ;
  • le Congrès de Médecine Générale, du 4 au 6 avril 2019 à Paris ;
  • les Régionales du Collège, qui prévoient 4 nouvelles étapes en 2019 ;
  • le dossier du DPC pour les médecins généralistes ;
  • la poursuite du travail et des événements avec les partenaires institutionnels et professionnels du Collège.

Expérience, compétence et modernité : l’élection du Dr Paul Frappé à la présidence assure une nouvelle étape dans le développement du Collège de la Médecine Générale.

Consulter le communiqué de presse

Après Nice, Toulouse et Rennes, le Collège organise sa prochaine journée régionale à Strasbourg le samedi 23 mars 2019. Elle aura lieu dans la salle des Conseils de la Mairie de Strasbourg.

 

Quatre sessions d’actualité rythmeront la journée :

  • Grossesse ou médicament : faut-il choisir ?
  • Dépistage du cancer de la prostate : une décision éclairée et partagée dans la non prescription
  • Mal de dos : le bon traitement c’est le mouvement !
  • Vaccination : informer, restaurer la confiance

La Newsletter du CMG !

Inscrivez-vous gratuitement et simplement à la newsletter du Collège de la Médecine Générale et recevez directement par mail les dernières actualités et tous les évènements à ne pas manquer

Voir les newsletters précédents

Le CMG sur les réseaux sociaux

Twitter @LeCollegeMG

  Facebook facebook.com/lecmg.fr