2 - S'organiser au cabinet

Salle d’attente

Salle dédiée aux patients symptomatiques.
Si impossible, distance >1m avec les autres patients.
Aérer et nettoyer. Désinfecter les surfaces 2 à 3 fois par jour.
Ministère des solidarités et de la santé. Annexe 8. Affiches pour salle d’attente (page 45 à 47)– 31 mars 2020.
Ministère des solidarités et de la santé. Lignes directrices pour la prise en charge en ville (page 2)– 31 mars 2020.

Organisation du planning

Sur RDV ou plages horaires dédiées aux patient symptomatiques
Ministère des solidarités et de la santé. Lignes directrices pour la prise en charge en ville (page 1)– 31 mars 2020.

Reprise de activités d’expertise sous conditions (telles que mise en œuvre des moyens de protection, assuré ou victime asymptomatique et consentant, etc).
CNOM. Communiqué de presse – 24 avril 2020

Soins habituels

Consultation complexe présentielle post confinement
Patients ALD ou situation vulnérable ou sortie hospitalisation, n’ayant pas consulté durant le confinement, code PCV (coter CCX)
JORF – Prolongation jusqu’au 15 septembre 2020 de la prise en charge intégrale – 1 août 2020
Assurance maladie – fiche facturation consultation complexe

La HAS a émis des documents « réponse rapide » concernant :
– les maladies chroniques somatiques 
– la maladie rénale chronique
– les maladies respiratoires chroniques sévères
– les maladies rhumatologiques chroniques
– l’insuffisance cardiaque chronique
– le syndrome coronarien chronique
– l’épilepsie
– les hépatites virales chroniques
– le VIH et la santé sexuelle
– la maladie de Parkinson
– la tuberculose
– les risques nutritionnels dans le cadre de pathologies chroniques
– le diabète de type 1 et 2
– les pathologies psychiatriques
– le suivi des femmes enceintes
– le suivi post-natal des femmes et de leur enfant
– l’IVG médicamenteuse
– la kinésithérapie à domicile
– les pratiques palliatives
HAS – Réponses rapides.
HAS – Maladies rhumatologiques chroniques : poursuivre les traitements en période de COVID-19 – 3 juin 2020
Ministère de la Santé – Organisation territoriale visant à assurer les soins essentiels – 8 avril 2020
Ministère des Solidarités et de la Santé – Prise en charge des personnes âgées à domicile hors ehpad dans le cadre de la gestion de l’épidémie de covid-19 – 20 avril 2020

Prévention concernant les nettoyants
L’ANSES alerte sur les risques et accidents liés aux nettoyants et désinfectants (inhalation de vapeur toxique, intoxication accidentelle de jeunes enfants, nettoyage des aliments à l’eau de Javel), et sur l’utilisation d’huiles essentielles (par voie orale, en pulvérisation dans un espace clos par une personne à risque ou pour désinfecter un masque chirurgical).
ANSES. Attention aux intoxications liées à la désinfection. 02 avril 2020

Déplacements
JORF – Décret n° 2020-759 du 21 juin 2020 modifiant le décret n° 2020-663 du 31 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Vaccinations
HAS – Stratégie vaccinale contre la Covid-19. Stratégie de déploiement des vaccins disponibles / note de cadrage – 29 juillet 2020
HAS – Stratégie vaccinale contre la Covid-19. Stratégie de déploiement des vaccins disponibles / rapport – 29 juillet 2020
Avis du Conseil scientifique auprès du Premier ministre -Vaccins contre le SARS-CoV-2 -9 juillet 2020 

Vaccination anti pneumocoque
Il n’y pas lieu d’entreprendre le rattrapage vaccinal pneumococcique des personnes à risque d’infections à pneumocoque âgées de plus de 2 ans et qu’il peut être différé jusqu’à la levée des mesures de confinement.
HAS. Vaccination contre le pneumocoque -10 avril 2020

Suivi des enfants
– Le suivi obligatoire des nourrissons doit être assuré, ainsi que les programmes de vaccination.
– Si l’on peut espérer que le renforcement des mesures d’hygiène et le confinement réduisent l’incidence des autres maladies infectieuses, elles n’auront pas disparu pour autant, il faut assurer leur diagnostic et prise en charge.
– La prise en charge des maladies chroniques doit continuer, au besoin en téléconsultation.
HAS. Maintien de la vaccination des nourrissons -3 avril 2020
AFPA. Recommandations à l’attention des pédiatres de ville. -18 mars 2020
SF2A. Comment gérer le traitement corticoïdes chez votre enfant atteint d’une maladie respiratoire chronique ?
AFPA. Qui vient au cabinet?

Soins infirmiers
Lorsque la durée de validité d’une ordonnance prescrivant des soins infirmiers est expirée et afin d’éviter toute interruption de traitement préjudiciable à la santé du patient, l’infirmier peut poursuivre dans les conditions prévues par la prescription initiale, les soins suivants jusqu’au 15 avril 2020
Arrêté prescrivant les mesures d’organisation et de fonctionnement du système de santé nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire – 31 mars 2020

Soins dentaires
Ordre des chirurgiens-dentistes. Recommandations pour la prise en charge des patients nécessitant des soins bucco-dentaires en période de déconfinement –  5 mai 2020

Soins de kinésithérapie
HAS. Mesures et précautions pour le kiné à domicile – 17 avril 2020

Soins ORL
SFORL. Urgences ORL en phase 3

Apnées du sommeil et PPC
Arrêter la PPC dès qu’il y a des symptômes car risque important de dissémination du virus pour l’entourage.
SFRMS. Apnées du sommeil, PPC et coronavirus.

Visites à domicile

Certains médecins ont adopté des protocoles pour les visites à domicile.
Exemple en Alsace :
– Le médecin appelle avant la visite en faisant déjà l’interrogatoire et en demandant de préparer un endroit propre, si possible désinfecté, avec une chaise et un endroit pour poser la mallette.
– Le sac est gardé en bandoulière au maximum.
– Le patient utilise son propre stylo pour signer la feuille de soins
– Le matériel est désinfecté après la visite.
CPIAS – Précautions d’Hygiène à domicile pour un patient/résident cas possible/probable/confirmé COVID-19 – 20 mars 2020

Téléconsultation

L’existence de solutions numériques permettant une téléconsultation ne doit pas faire différer l’examen clinique du patient lorsque le médecin l’estime nécessaire
HCSP – Avis relatif à la prise en charge à domicile ou en structure de soins des cas de COVID-19 suspectés ou confirmés – 8 avril 2020

Il n’est plus nécessaire de passer par le médecin traitant ou d’avoir une consultation présentielle au cours des 12 derniers mois pour permettre la prise en charge par l’Assurance maladie.
Prolongation de la prise en charge intégrale des actes de télémédecine jusqu’à une date à préciser par décret – 18 juin 2020
Décret n° 2020-227 du 9 mars 2020 adaptant les conditions du bénéfice des prestations en espèces d’assurance maladie
et de prise en charge des actes de télémédecine pour les personnes exposées au covid-19
HAS. Téléconsultation et télésoin. – 2 avril 2020

Lignes directrices et questionnaires types
Ministère des solidarités et de la santé. Lignes directrices pour la prise en charge en ville (page 12 à 16)– 31 mars 2020.
Ministère des solidarités et de la santé. Lignes directrices pour la prise en charge en ville (pages 14 à 18)– 31 mars 2020.

Pratiquer la téléconsultation
JORF – Modification des règles concernant le télésoin ou la facturation de plusieurs professions de santé (texte 13) -19 mai 2020
JORF – Consultations complexes et avis ponctuels de consultant réalisés à distance par vidéotransmission (texte 13) -13 mai 2020
Ministère des Solidarités et de la Santé. Sages-femmes, orthophonistes, ergothérapeutes et psychomotriciens, masseurs kinésithérapeutes sont autorisés à exercer en télésoin – 18 avril 2020 
Ministère des Solidarités et de la Santé. Guide de télésurveillance – 28 mars 2020
Ministère des solidarités et de la santé. Fiche médecins. Recours à la téléconsultation dans le cadre de l’épidémie de coronavirus. – 18 mars 2020
Ministère des solidarités et de la santé. Fiche patients. Recours à la téléconsultation dans le cadre de l’épidémie de coronavirus. – 18 mars 2020
Assurance maladie. La téléconsultation

Valorisation des actes lors de la sortie de confinement
La consultation ou téléconsultation d’un patient testé positif pourra donner lieu à la facturation de la majoration «pour consultation initiale d’information du patient et de mise en place d’une stratégie thérapeutique » (MIS) d’une valeur de 30 euros (en sus de la facturation de la consultation ou téléconsultation).
CNAM. Les médecins au cœur du circuit de « contact tracing » des patients COVID-19 – 2 mai 2020

Personnel d'accueil

Distance >1m avec les patients symptomatiques
Lavage des mains ou SHA après chaque patient symptomatique. Limiter le nombre d’accompagnant à 1 personne
Ministère des solidarités et de la santé. Lignes directrices pour la prise en charge en ville (page 1-2)– 31 mars 2020.

Exemples d’organisations de cabinet :

Exemple 1
Matin :
– Tous les médecins assurent les suivis, renouvellements d’ordonnances, suivis de nourrissons et enfants.
Après-midi :
– 1 médecin du cabinet (prioritairement le médecin qui a le plus de critères de fragilité) voit les patients qui vont bien et fait les téléconsultations,
– 1 médecin fait les visites à domicile des patients de 65 ans et plus qui nécessitent une réévaluation pour leur renouvellement,
– 1 médecin voit tous les malades dans une salle dédiée
Les patients symptomatiques restent dehors ou dans leur voiture. Ils reçoivent un masque quand ils passent la porte. Désinfection entre chaque patient.

Exemple 2
– 1 équipe dédiée aux patients avec critères de fragilité (notamment hôpital local et EHPAD).
– 1 équipe dédiée aux consultations des patients qui ont des symptômes de Covid.
Salles d’attente séparées. Les internes sont inclus dans ces équipes. Les paramédicaux au chômage technique assurent l’orientation à l’entrée de la structure et font le facteur pour les arrêts de travail et médicaments renouvelés par la pharmacie.

Exemple 3
– Mise en place d’un numéro d’astreinte qui transfère chaque jour vers un médecin différent du cabinet.
– La secrétaire oriente les patients avec fièvre +/- toux vers ce numéro.
– Le médecin d’astreinte décide de la conduite à tenir : consultation ou téléconsultation. Les consultations se font à des heures précises et dans les cabinets dédiés.
 

Régulation
Exemple de protocole de régulation concerté à Angers :
Quatre groupes de patients sont distingués :
– Groupe 1 : Patient avec symptôme ORL, sans fièvre, sans signe respiratoire et sans comorbidités : Pas de consultation, se surveiller sur 14 jours.
– Groupe 2 : Patient avec symptôme ORL, sans fièvre, sans signe respiratoire mais avec comorbidités : Consulter en médecine générale.
– Groupe 3 : Patient avec signes respiratoires, de la fièvre sans dyspnée ni signes de mauvaise tolérance ni comorbidité importante : Consulter en médecine générale.
– Groupe 4 : Patient avec signes respiratoires importants, de la fièvre, essoufflé mais sans comorbidité importante: Orienter vers le 15.
– Groupe 5 : Patient avec signes respiratoires, de la fièvre et des comorbidités importantes : Orienter vers le 15.

Personnel d'entretien

Equiper les personnels en charge du bionettoyage des sols et des surfaces avec port d’une surblouse à usage unique, de gants de ménage (le port de masque de protection respiratoire n’est pas nécessaire du fait de l’absence d’aérosolisation par les sols et surfaces dès lors que les précautions ci-dessous sont respectées)

Procédure de bionettoyage des sols et surfaces :
– Ne pas utiliser un aspirateur pour le nettoyage des sols d’un logement dans la communauté ;
– Nettoyer les sols et surfaces avec un bandeau de lavage à UU imprégné d’un produit détergent ;
– Rincer à l’eau du réseau avec un autre bandeau de lavage à UU, laisser sécher ;

Désinfecter les sols et surfaces d’un logement  :
– Dans la communauté à l’eau de javel diluée à 0,5% de chlore actif (1 litre de Javel à 2,6% + 4 litres d’eau froide) avec un bandeau de lavage à UU différent des deux précédents ;
– D’une chambre d’hôpital avec un produit virucide selon la norme NF 14476 en utilisant un bandeau de lavage à UU différent des deux précédents : cette stratégie peut reposer sur une désinfection à l’eau de javel diluée à 0,5% de chlore actif (1 litre de Javel à 2,6% + 4 litres d’eau froide) ou sur l’usage d’un désinfectant hospitalier habituel, sous réserve qu’il soit virucide ;
Eliminer les bandeaux dans la filière DASRI.
HCSP. Nettoyage de la chambre d’un patient infecté (Page 4) – 18 février 2020

Etudiants

Sauf mesure réglementaire ultérieure, les étudiants en stage ambulatoire de médecine générale restent à leur poste. Les mesures d’hygiène et les consignes pour éviter la contamination doivent être strictement respectées.
Si les moyens de protection, masques, produits d’hygiène s’avèrent manquants et/ou en quantité insuffisante pour assurer la protection des étudiants, nous invitons les maîtres de stage à ne pas les accueillir à partir du moment où la sécurité ne peut être garantie. Dans ce cas, ils doivent le notifier aux étudiants et avertir par courriel sans délai les responsables des stages en médecine générale de la faculté.
Par ailleurs, les maîtres de stages accueillant des internes présentant des facteurs de risque personnels doivent leur conseiller de consulter rapidement leur médecin traitant afin qu’ils soient arrêtés si nécessaire.
CNGE. Epidémie, étudiants et MSU – 16 mars 2020
Courrier commun ISNI CDD DG et CME CHU – mobilisation des internes – 16 mars 2020

Les internes doivent avoir accès aux mesures de protection.
Les internes en éviction doivent participer à la régulation la coordination.
Les situations de stress doivent alerter le référent et la Cellule d’urgence médico-psychologique
Les internes peuvent être réaffectés dans d’autres services, sans autorisation spéciale dans le même établissement et dans les autres établissement.
Les internes disponibles doivent se manifester auprès de leurs ARS CHU UFR.
L’affectation de stage sera reportée d’un mois renouvelable sauf prise de poste hospitalière.
Disposition relatives aux internes COVID 19 – Instruction ministérielle

Remplacement

Assistant
Le médecin peut, sur autorisation, être assisté dans son exercice par un autre médecin lorsque les besoins de la santé publique l’exigent, en cas d’afflux exceptionnel de population, ou lorsque, momentanément, son état de santé le justifie.
L’autorisation est accordée par le conseil départemental pour une durée de trois mois, renouvelable. Le silence gardé pendant deux mois par le conseil départemental sur la demande d’autorisation ou de renouvellement vaut décision d’acceptation.
Le médecin peut également s’adjoindre le concours d’un étudiant en médecine, dans les conditions prévues à l’article L. 4131-2 du code de la santé publique.
CNOM. Contrat type pour l’exercice de la médecine en qualité d’assistant

Matériel

Matériel utile aux professionnels de santé
– Masques chirurgicaux adaptés (à retirer en pharmacie sans frais car dotation d’État jusqu’au 4 octobre 2020)
– Solutions hydro-alcooliques (SHA) pour désinfecter les mains
– Si SHA non disponible : utilisation possible de produits biocides dont la substance active est l’éthanol ou l’isopropanol 
– Gants non stériles à usage unique (indiqués dans les situations de contact ou de risque de contact avec du sang, des liquides biologiques, une muqueuse ou la peau lésée)
– Lunettes de protection (indiquées dans les situations exposant à des produits biologiques)
– Tabliers à usage unique si nécessaire (précautions standards)
– Contenants DASRI (déchets d’activités de soins à risques infectieux)
– Thermomètre sans contact ou tympanique avec protection embout à usage unique
JORF – Arrêté autorisant par dérogation la mise à disposition sur le marché et l’utilisation temporaires de certains produits hydro-alcooliques utilisés en tant que biocides désinfectants pour l’hygiène humaine (texte n°3) – 21 avril 2020

Masques : délivrance gratuite par les pharmacies d’officine jusqu’au 4 octobre 2020 pour :
– Médecins généralistes et médecins spécialistes
– Chirurgiens-dentistes
– Infirmiers
– Masseurs kinésithérapeutes
– Sages-femmes
– Pharmaciens
– EHPAD et structures médico-sociales
– Services d’aide ou de soins à domicile
– Prestataires de services et distributeurs de matériel
– Transporteurs sanitaires et centres de secours
DGS – Approvisionnement en masque et équipements de protection individuels – 31 juillet 2020
Ministère des solidarités et de la santé. Modalités de mise à disposition des masques – 17 mars 2020
Modalités de délivrance: Arrêté du 14 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19 (Article 7) – 15 mars 2020
Ministère des solidarités et de la santé. Stratégie de gestion et d’utilisation des masques de protection. – 13 mars 2020

Protection et désinfection d’un chariot échographe pendant la pandémie de COVID-19
Société canadienne d’échographie ciblée. Fiche pratique – 27 mars 2020
Société canadienne d’échographie ciblée – Protocoles COVID 19

Vêtements

Le lavage des vêtements se fait 30 minutes à 60°C
SF2H. Avis sur le traitement du ling et des locaux des patients confirmés infectés par le Covid19 – 7 février 2020

Lien d’information pour fabriquer une blouse :
Confection avec amour

Déchets à risque DASRI

Les déchets produits par les professionnels de santé en exercice libéral, comme par les personnes infectées ou susceptibles de l’être maintenues à domicile, doivent être éliminés selon la filière classique des ordures ménagères.
Les masques, mouchoirs à usage unique et bandeaux de nettoyage des surfaces sont placés dans un sac plastique pour ordures ménagères opaque, disposant d’un système de fermeture fonctionnel, placé dans un deuxième sac de même caractéristique.
Les déchets sont stockés 24 heures au domicile (afin de réduire fortement la viabilité du vireuse sur les matières poreuses) avant leur élimination via la filière des ordures ménagères.
HCSP. Gestion des déchets d’activités de soins. -19 mars 2020

Structure pluriprofessionnelle

Personnes autorisées à réaliser des tests rapides nasopharyngés d’orientation diagnostique antigéniques sous la responsabilité des médecins, et tarification des actes
JORF n°0236 Texte n° 21- 27 septembre 2020 

Organisation
Centre COVID
JO – Décrêt portant adoption de conditions adaptées pour le bénéfice des prestations en espèces pour les personnes exposées au coronavirus – 23 avril 2020
FEMASIF. Recommandations pour la mise en œuvre d’un Centre territorial ambulatoire dédié COVID 19 – 31 mars 2020.

Kinésithérapeutes
Dispenser les soins à domicile. Seuls les soins urgents et non reportables peuvent être effectués au cabinet.
Patients de plus de 65 ans ou présentant une fragilité : uniquement à domicile.
Fermeture des cabinets qui ne peuvent pas appliquer systématiquement les mesures barrières.
HAS – Mesures et précautions essentielles pour le Masseur-Kinésithérapeute auprès des patients à domicile – 17 avril 2020
Ordre des masseurs -kinésithérapeutes. Guide des bonnes pratiques en période de covid-19 en cabinet de ville – 24 avril 2020

Sage-femmes
Collège National des Sage-Femmes de France. Guidelines pour la pratique des sage-femmes par rapport au risque Covid-19. -15 mars 2020

Infirmières
Appui aux EHPAD Valorisation financière
Ministère de la Santé  – Appui des professionnels de santé aux EHPAD – 30 avril 2020

Nous ne sommes pas en capacité de répondre individuellement à chaque question
mais nous intégrons régulièrement les réponses dans le site. Merci de votre compréhension.