La consultation présentielle doit être privilégiée pour les patients atteints de Covid-19

La Covid-19 peut entrainer une détérioration rapide de l’état de santé, tout particulièrement dans les 6 à 12 jours après son apparition, et cela même lorsque les symptômes initiaux sont légers.

 

Le Collège de la Médecine Générale a contribué à la rédaction des deux réponses rapides de la Haute Autorité de Santé qui réaffirment la place fondamentale des médecins généralistes pour dépister l’aggravation des patients diagnostiqués positifs à la Covid-19.

 

Ces avis rappellent le danger de l’hypoxie sans essoufflement, qui justifie la nécessité d’une évaluation médicale par un examen clinique et doit favoriser la consultation présentielle.
Cette surveillance constitue un enjeu tout particulier pour les patients à risque de formes graves, qui peuvent maintenant bénéficier d’une surveillance renforcée par un oxymètre de pouls (ou saturomètre) prescrit par un médecin.

 

Pour consulter les réponses rapides

Télécharger le communiqué
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Newsletter du CMG
Inscrivez-vous à la newsletter pour rester informé des dernières actualités du Collège de la Médecine Générale
Le CMG sur les réseaux sociaux