Démarche décisionnelle, outils

Mutations professionnelles et Médecine générale

18 février 2019

La médecine générale en tant que discipline scientifique et d’exercice peut répondre en proximité aux différents niveaux de besoin du patient : prévention, dépistage, prise en charge de pathologies aigues, chroniques, de polypathologies, de situations graves et complexes, de la naissance à la fin de vie.

Pour faire face aux mutations, il est cependant évident que la médecine générale DOIT s’adapter dans ses pratiques et son organisation aux nouveaux paradigmes, pour passer d’un exercice isolé  à un travail en équipe, avec d’autres professionnels de santé et sociaux sur un territoire, pour optimiser les parcours de santé du patient en fonction des niveaux de besoin.

L’identification d’un étage de soins primaires par les patients, par les autres acteurs du système dont les établissements et par les institutions, devient une nécessité


Auteurs : Thierry Arnaud, Marie-Hélène Certain

Partager sur