Santé Publique France (SPF)

Santé Publique France (SPF)

La Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives, anciennement Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie, longtemps connue sous l’acronyme Mildt, et aujourd’hui MILDECA, est un organisme français placée sous l’autorité du Premier ministre français qui anime et coordonne les actions de l’État en matière de lutte contre les drogues et les toxicomanies, en particulier dans les domaines de l’observation et de la prévention de la toxicomanie, de l’accueil, des soins et de la réinsertion des toxicomanes, de la formation des personnes intervenant dans la lutte contre la drogue et la toxicomanie, de la recherche, de l’information, et de la lutte contre le trafic.

source : wikipedia

Travaux communs

Mise en place d’un Comité interface Santé publique France – Médecine générale
Le Collège de la Médecine générale et l’Inpes avaient signé en 2013 un accord cadre afin de renforcer leur collaboration par le développement d’actions communes ou complémentaires dans leurs champs de compétence. La constitution de la nouvelle agence de santé publique en 2017 a permis d’établir une nouvelle convention d’objectifs commune dès 2018.
Composition du Comité : Thierry Arnaud, Jean-Louis Bensoussan, Marie-Hélène Certain, Pierre-Louis Druais, François Lacoin, Raphael Lozat.

Participation de médecins généralistes au Conseil d’administration de Santé publique France : Thierry Arnaud (suppléant), Jean-Louis Bensoussan (titulaire).

Constitution d’un Panel de médecins généralistes piloté par le Collège et Santé publique France
Objectif : collecter des informations pertinentes sur des problèmes de santé publique et recueillir l’opinion des médecins généralistes sur des sujets médicaux d’actualité.
Il s’agit pour les médecins généralistes volontaires, répartis sur toute la France, de répondre de façon régulière (2 ou 3 fois /an) à un bref questionnaire sur des sujets de santé publique essentiellement. En savoir plus

 

Réalisation d’un numéro spécial de la BREVE du Collège dans le cadre de MoisSansTabac.

Participation aux journées-débats de Santé publique France dans le cadre de la session « Parler de sa santé avec un Ado », le 31 mai 2018.

Elaboration d’une synthèse du document « Pourquoi et comment enregistrer la situation sociale du patient dans le dossier de médecine générale ? publié en 2014 par un groupe de travail universitaire et professionnel.

Organisation de sessions communes depuis 2018 lors du Congrès annuel de la Médecine Générale (CMGF) 

  • Vaccination du petit enfant : comment informer nos patients pour restaurer la confiance ? (↑)
  • La réponse médicale aux événements catastrophiques : l’exemple de ouragans dans les caraïbes. Mobilisation de la réserve sanitaire. (↑)
Actualités associées
Newsletter du CMG
Inscrivez-vous à la newsletter pour rester informé des dernières actualités du Collège de la Médecine Générale
Le CMG sur les réseaux sociaux