Actualités

Vers une stratégie nationale de repérage et de diagnostic des troubles cognitifs

27 juin 2017

Approche commune du Collège de la Médecine Générale et d’un groupe d’experts des « troubles neurocognitifs

Le travail a pour objectif de réaliser après analyse de la littérature et une série de recueil d’expérience d’un groupe de médecins généralistes, impliqués dans le « groupe Maladies neuro-dégénératives » au sein du Collège de la Médecine Générale un document de synthèse. Ce document précise le rôle des médecins généralistes et des autres intervenants dans le suivi des patients atteints de maladie neuro-dégénérative en fonction de son stade évolutif. Nombreux de ces éléments ont été intégrés dans le rapport Clanet dont l’analyse de la place de la prise en charge psychosociale. « La démarche diagnostique de MA ne se conçoit que comme une démarche de diagnostic personnalisé, concept qui renvoie aux notions de décision partagée avec la personne malade et ses proches, et de moment opportun. Sa complexité est adaptée au degré d’altération cognitive et son retentissement fonctionnel, de la situation clinique et de l’environnement familial et social. La démarche diagnostique qui peut être graduée en étapes successives conduit à l’annonce diagnostique et la mise en place d’actions de soins et d’accompagnement . L’algorithme de démarche diagnostique présenté est issu des travaux d’un groupe d’experts européens (Action Conjointe Européenne Démence) et fait l’objet d’un travail piloté par la DGS dans le cadre de la mesure 1 du PMND. Il concerne une situation clinique qui est la consultation d’une personne qui exprime une plainte cognitive. « Le travail préalable et ses finalités ont conduit à l’élaboration d’un document publiable qui résume l’ensemble des données et des éléments de parcours et de pratique. .Il dépasse le travail stricte du CMG.

Approche commune du Collège de la Médecine Générale et d’un groupe d’experts des « troubles neurocognitifs » : consulter

Partager sur