Actualités

Violence contre les femmes : n’oublions pas le rôle de l’alcool !

6 octobre 2020

Une femme dont le conjoint est fréquemment ivre a 15 fois plus de risque d’être victime de violences conjugales qu’une femme dont le conjoint ne l’est jamais.

40% des sujets ayant participé à une bagarre dans un lieu public ont consommé de l’alcool dans les deux heures qui précédaient, c’est également le cas pour 35% des auteurs d’agressions dans la famille et 25% hors du cercle familial.

Le CMG et la MILDECA rappellent le rôle essentiel du médecin généraliste dans le repérage des violences liées à l’alcool et aux drogues.

Liens utiles : 

 

             

Partager sur